Fritures , tabac , renfermé … Les mauvaises odeurs s’incrustent partout : dans les tapis, les placards, les poubelles, les vêtements… 15 astuces ultra efficaces pour s’en débarrasser, sans polluer, ni risque pour la santé, et qui parfument délicieusement la maison !

Orange, clou de girofle : contre l’odeur de renfermé

Se débarrasser d’une odeur de “renfermé”, c’est facile ! Il suffit d’acheter une orange et des clous de girofle ! En pratique : Passer un ruban autour de l’orange (comme un œuf de Pâques) afin de pouvoir l’accrocher là où on souhaite désodoriser. Planter ensuite le maximum de clous de girofle dans l’écorce du fruit (sans trop les serrer pour qu’ils ne tombent pas quand l’orange va se rétracter en séchant).

s multiples composés organiques volatiles présents dans le zeste vont être libérés dans l’air. Laisser le fruit pendu pendant 1 mois dans un endroit sec et plutôt frais. Renouveler si nécessaire.Le petit plus : Cette astuce est aussi antimite ! A noter : L’orange peut être remplacée par un citron ou un pamplemousse.

Réfrigérateur : optez pour le bicarbonate !

Remède de grand-mère efficace pour désinfecter, récurer ou encore assainir, le bicarbonate de soude peut aussi désodoriser efficacement votre réfrigérateur ! En pratique : Verser 100g de bicarbonate de soude sur une coupelle et la déposer dans un coin du réfrigérateur. Laisser agir et renouveler dès que les mauvaises odeurs reviennent ! Le petit plus : Cette recette peut être employée pour désodoriser le congélateur. Le bicarbonate de soude peut aussi être saupoudré sur une planche à découper pour ôter les odeurs persistantes d’oignon, d’ail… Il suffit de le laisser poser 15 minutes et de rincer à l’eau tiède.

Zestes d’agrumes : pour désodoriser les placards

Citron, orange, mandarine, pamplemousse… Ne jetez plus leur pelure ! Gardez-les pour désodoriser vos placards, armoires, commodes… et tout autre meuble fermé ! Leurs zestes renferment de nombreuses molécules odorantes qui parfument agréablement. En pratique : Découper les zestes des agrumes et les enfermer dans un sachet de coton, de lin ou une gaze. Accrocher ce dernier dans l’endroit à désodoriser et laisser diffuser. Secouer de temps en temps les zestes et renouveler dès qu’ils ne sentent plus. Le petit plus : Ce cocktail d’agrumes a aussi l’avantage d’assainir l’air !
Eucalyptus : contre les odeurs de cuisine

Viande grillée, choux, oignons frits… La cuisine est LE lieu de la maison où se concentrent bon nombre d’odeurs désagréables et persistantes ! Pour les chasser, utilisez l’huile essentielle d’eucalyptus radié. Elle donne en plus une délicieuse odeur naturelle de propre ! En pratique : Après avoir fini de cuisiner, déposer 4 à 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur une soucoupe et la placer près d’une source de chaleur. On peut aussi diffuser l’huile essentielle via un diffuseur électrique. Dans ce cas, suivre les indications du fabricant, en ne dépassant pas 30 gouttes d’HE par utilisation pour 15 à 30 minutes maximum. Le petit plus : Cette huile essentielle est aussi antivirale, antibactérienne, décongestionnante et expectorante.

Citron : pour désodoriser le micro-ondes

Comme le réfrigérateur, le micro-ondes concentre facilement les mauvaises odeurs… et les retient. L’huile essentielle de citron, heureusement, les absorbe efficacement. En pratique : Pour absorber les mauvaises odeurs du micro-ondes, laisser sa porte ouverte pendant au moins 12 heures, puis verser 3 gouttes d’essence de citron (huile essentielle extraite par pression du fruit) dans un bol d’eau et faire chauffer pendant 3 minutes dans le micro-ondes. A renouveler aussi souvent que nécessaire. Le petit plus : “Le citron est aussi un très bon antiseptique atmosphérique et participe à l’assainissement”, explique Danièle Festy, pharmacienne spécialiste de l’aromathérapie.
Sapin et pin : pour une bonne odeur de frais !

Envie d’une bonne odeur d’air frais ? Optez pour les huiles essentielles de pin maritime, de sapin baumier, de sapin de Sibérie et d’eucalyptus radié ! En pratique : Mélanger à parts égales les quatre huiles essentielles et diffuser chaque jour pendant une demi-heure. Vous pouvez déposer le mélange sur une soucoupe placée près d’une source de chaleur, sur un coton, un cube de bois, des pierres poreuses ou utiliser un diffuseur électrique. Dans ce dernier cas, veillez à ce que les huiles ne chauffent pas à plus de 45°. “Trop de chaleur peut fragiliser ou même détruire leurs principes actifs”, explique Danièle Festy, pharmacienne et spécialiste de l’aromathérapie. Le petit plus : Ce mélange est bon pour les voies respiratoires.

Menthe : pour désodoriser les chaussures

Pour en finir avec les mauvaises odeurs qui persistent dans les chaussures, essayez l’huile essentielle de menthe poivrée. “Elle donne un parfum agréable et diminue les bactéries responsables des ces odeurs désagréables”, explique Danièle Festy, pharmacienne (Les huiles essentielles à respirer). En pratique :Vaporiser quelques gouttes de l’huile essentielle de menthe poivrée sur les semelles intérieures en fin de journée, ou saupoudrer l’intérieur des chaussures avec du talc contenant 10% d’HE de menthe, avant de les porter. Cette préparation peut être effectuée en pharmacie sur demande. Le petit plus :”L’huile essentielle de menthe poivrée est antibactérienne et antivirale”, précise la pharmacienne.
Arbre à thé : pour désodoriser la poubelle

La poubelle, c’est LE siège des mauvaises odeurs ! Surtout quand on opte pour les grands contenants et qu’elle n’est pas vidée tous les jours. La solution : l’huile essentielle d’arbre à thé et de lavande. En pratique : Laver et essuyer la poubelle. Verser 1 goutte d’huile essentielle d’arbre à thé + 1 goutte d’huile essentielle de lavande sur un morceau de coton et le poser au fond de la poubelle. Laisser les huiles essentielles se diffuser et renouveler dès que les mauvaises odeurs reviennent ! Le petit plus :”L’arbre à thé est un excellent désinfectant domestique”, précise Danièle Festy, pharmacienne dans Guide de poche de l’aromathérapie. Il limite donc du même coup la prolifération bactérienne.
Pamplemousse et vétiver : antitabac !

Quotidiennes ou occasionnelles, les odeurs de tabac sont fort désagréables et tenaces. Pour les faire disparaître, faites appel aux huiles essentielles. En pratique : Dans un flacon de 10ml, mélanger 4ml d’essence de pamplemousse + 2ml d’HE d’eucalyptus radié + 1ml d’HE de menthe des champs + 1ml d’HE de citronnelle + 1ml d’HE de ravintsara + 1ml d’HE vétiver. Diffuser le mélange pendant et/ou après une soirée enfumée. On peut mettre le mélange dans une soucoupe placée près d’une source de chaleur, un coton, un cube de bois, des pierres poreuses ou un diffuseur électrique. Dans ce cas, ne pas dépasser 30 gouttes d’HE par diffusion pour 15 à 30 minutes maximum.
Citronnelle : pour désodoriser les tapis

Les tapis sont un nid à poussière… et à mauvaises odeurs ! Pour les désodoriser à fond, la solution, c’est l’huile essentielle de citronnelle de Java ! “Elle est anti-odeurs et assainit l’air ambiant de ses microbes et de sa pollution”, explique Danièle Festy, pharmacienne (Ma bible des huiles essentielles).En pratique : Aérer le tapis puis l’aspirer. Mélanger 10 gouttes d’HE de citronnelle + 10 gouttes d’HE de lavande + 10 gouttes d’HE d’arbre à thé + 450g de bicarbonate de sodium. Etaler ce mélange sur le tapis et laisser agir pendant 20 minutes. Passer l’aspirateur à nouveau. Le petit plus :Diffuser 4 à 5 gouttes d’HE de citronnelle sur une soucoupe (à poser près d’une source de chaleur) est aussi anti tabac et anti moustiques !

Des allumettes pour désodoriser les toilettes

Pour chasser rapidement les mauvaises odeurs dans les toilettes par exemple, rien de tel que les allumettes ! En pratique : Il suffit d’allumer et de souffler une ou deux allumettes dans la pièce. Elle libère alors du soufre qui absorbe les odeurs désagréables et désodorise immédiatement. Le petit plus : La technique de l’allumette peut être effectuée dans toutes les pièces de la maison, dans la voiture…
Lavande : pour désodoriser les vêtements

Friture, transpiration… Dur dur de s’en débarrasser quand ces odeurs sont incrustées dans les vêtements. Plutôt que de laver et relaver le linge (qui finit par se détendre ou boulocher), ou de l’inonder d’un aérosol anti-odeur acheté en grande surface (riche en composés chimiques à risques), essayez l’huile essentielle de lavande. En pratique : Verser quelques gouttes d’HE de lavande dans une casserole d’eau bouillante. Mettre le vêtement à désodoriser sur un cintre puis le placer au-dessus de la casserole. “La vapeur d’eau très chaude ôte les mauvaises odeurs”, explique Danièle Festy, pharmacienne. La lavande apporte quant à elle un parfum léger tout en assainissant les tissus. Le petit plus : La lavande est antibactérienne et antiseptique.

Fabriquer son pot-pourri

Pour désodoriser sans polluer, rien de tel que le traditionnel pot-pourri ! Mais attention, pas question d’acheter du “tout-fait” vendu en grandes surfaces ! La plupart contiennent des parfums de synthèse et donc des substances chimiques à risques ! En pratique : On fabrique soi-même son pot-pourri en optant de préférence pour des pétales de rose, des fleurs de lavande, des bâtons de cannelle ou encore des écorces d’agrumes pour qu’il désodorise plus longtemps. Pour le récipient, on peut choisir une soucoupe, un pot en verre, un bocal… L’important c’est de penser à poser dessus une gaze découpée pour éviter que la poussière ne s’y amasse.
Du thym pour désodoriser les sols

Carrelage, vinyle, lino… Pour parfumer vos sols au naturel et imprégner votre intérieur d’une bonne odeur de “frais”, optez pour l’huile essentielle de thym ! En pratique : Nettoyer le sol avec de l’eau savonneuse puis ajouter, dans l’eau de rinçage, une dizaine de gouttes d’huile essentielle de thym. Rincer le sol avec cette préparation. Le petit plus : L’huile essentielle de thym est désinfectante. De plus, “elle est antibactérienne et antivirale. Certains de mes clients ont pris l’habitude de la diffuser chez eux tout l’hiver. Ils sont rarement malades et attribuent en partie cette bonne santé à ce geste préventif “, explique Danièle Festy, pharmacienne (Ma bible des huiles essentielles).

Aérer tous les jours

Faut-il le rappeler ? Désodoriser son intérieur, c’est avant tout bien l’aérer ! En clair, on ouvre les fenêtres en grand pendant 20 à 30 minutes tous les jours. A savoir : En été, il est conseillé d’aérer surtout le matin. C’est le moment de la journée où l’ozone (polluant principal de l’atmosphère en cette saison) est au plus bas. En hiver, c’est l’inverse ! On aère le soir et à la tombée de la nuit car les polluants majoritaires de cette période de l’année (dioxyde de soufre et d’azote) y sont alors minoritaires.
Utiliser les huiles essentielles sans risque

Mal utilisées ou mal choisies, les huiles essentielles peuvent être toxiques pour la santé et l’environnement. Pour éviter tout danger, il faut : – Les faire chauffer dans un diffuseur ou près d’une source de chaleur pour qu’elles ne brûlent pas (on oublie donc les brûle-parfum !) – Choisir des huiles essentielles “100% naturelles” et non celles intitulées “huile parfumée”, “huile odorante” ou “mélange à base d’huiles essentielles” – Ne pas les mettre dans un flacon en plastique, mais toujours en verre – Les stocker à l’abri de la lumière et de la chaleur – Bien respecter les doses et ne pas les conserver plus de 5 ans

Désodorisant d’intérieur : attention !

Encens Ushuaia, vaporisateur Brise Touch, diffuseurs Lampe Berger… En 2004, l’association UFC Que Choisir épingle 35 désodorisants d’intérieur ! En cause, leur émission de substances chimiques dangereuses pour la santé. Parmi celles-ci, le formaldéhyde et le benzène sont classés par l’OMS comme cancérigènes pour l’homme. Mais aussi du toluène et du naphtalène, des “cancérigènes possibles”, du limonène qui est un allergène, ou encore des phtalates, des perturbateurs endocriniens. En 2008, la même association fait un nouveau bilan. Résultat : les 39 désodorisants (bougies, aérosols…) testés sont moins nocifs mais polluent encore trop ! Seuls neuf sont jugés “acceptables”. Conclusion : mieux vaut éviter les désodorisants “industriels” et optez pour du naturel !

Source : Chassan.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.