Ca y est, votre nouveau compagnon est arrivé chez vous. Il va maintenant falloir apprivoiser ce petit octodon, pour en faire votre ami. Sachez tout d’abord que l’octodon est et restera toujours un animal sauvage, et que vous ne pourrez jamais en faire un animal totalement domestique.
L’apprivoiser vous demandera beaucoup de patience et de douceur.


Mise en confiance de l’animal

A son arrivée chez vous, votre octodon est souvent stressé, il a été séparé de ses anciens compagnons, manipulé par des mains étrangères, secoué lors du voyage, installé dans un environnement totalement nouveau, plein de bruits, d’odeurs inconnues. Par conséquent, il FAUT, dans les premiers temps, le laisser tranquille. Laisser le découvrir sa nouvelle cage pendant au moins une journée, pendant laquelle vous n’essayerez pas de le toucher. Il se rendra compte que son nouvel environnement est exempt de danger, et s’y accoutumera peu à peu. Mettez lui juste à manger et à boire, observez le sans bruit et sans geste brusque; et vous aurez le bonheur de voir votre octodon installer son nid, visiter la cage de fond en comble, faire sa toilette…

Premiers contacts

Au bout de ces premières 24 heures d’acclimatation, le processus d’apprivoisement peut commencer. Il va falloir que l’octodon apprenne à vous reconnaitre comme ami. Il doit donc connaitre votre odeur. Mettez votre main dans la cage, sans la bouger, pendant dix minutes. Au début, il ne s’approchera pas, puis peu à peu, il viendra voir ce que c’est que ce drôle d’intrus dans sa cage. Laissez le vous renifler, monter sur votre main, il lui faut ce temps d’acclimatation. Peut être qu’il vous mordillera, surtout si c’est un jeune octodon. Dites vous bien que ce n’est pas par méchanceté, c’est encore un réflexe de jeune octodon de « goûter » ce qu’on lui présente.
Mettez de cette façon votre main dans la cage durant dix minutes matin et soir pendant deux trois jours. Vous pouvez aussi mettre dans votre main des graines qu’il aime (tournesol, arachide…) ou de petits morceaux de fruits (attention les fruits doivent être exceptionnels, étant donné que les octodons sont très souvent diabétiques). Il se rendra alors compte que monter dans votre main n’est pas dangereux, et qu’au contraire ça peut lui apporter des satisfactions ! Quand votre octodon monte spontanément dans votre main quand vous le mettez dans la cage, et y reste sans peur, vous pouvez passer à la phase suivante.

Attraper son octodon

Comme précédemment, mettez votre main dans la cage (les deux si vous pouvez, ce sera plus facile). Quand votre octodon y monte, prenez le entre vos deux mains en coupe, sans l’immobiliser (ça l’inquièterait). Soulevez le doucement, carressez le avec douceur pendant une ou deux minutes. Il risque de se montrer inquiet, de gigoter. Pensez à ne pas mettre vos mains trop haut par rapport au sol, au début certains octodons, stressés par ce contact, sautent purement et simplement par terre. Après quelques minutes de câlins, reposez le au fond de sa cage et donnez lui une friandise pour le récompenser et pour qu’il comprenne qu’il a bien agit.
Répéter l’opération aussi souvent que possible. Après quelques jours, votre octodon ne devrait plus du tout s’inquièter quand vous le prenez.
Attention : dès que votre octodon montre des signes de stress, revenez à l’étape précédente. Armez vous de beaucoup de patience, l’octodon est un animal craintif ! Il faudra du temps pour qu’il vous fasse confiance.


Pourquoi ça ne marche pas ?

Voici quelques facteurs qui pourraient ralentir voir rendre impossible l’apprivoisement.
* les facteurs de stress : les bruits trop forts, les vibrations, les chocs contre la cage, la présence d’animaux (chien, chat…) venant renifler la cage, les changements d’environnement trop fréquents.
* les mauvaises manipulations : la manipulation par trop de mains inconnues, la manipulation violente (attention aux enfants qui ne mesurent pas leur force), les manipulations trop fréquentes tant que l’octodon n’y est pas habitué…
* la manipulation au mauvais moment : il est très déconseillé de prendre un octodon alors qu’il dort ou vient de se réveiller. Vous ne feriez que le surprendre, ce qui augmenterait sa peur. Evitez aussi de le prendre lorsqu’il mange, de le prendre dans son nid (ce serait une intrusion dans son territoire, très mal vu…)

BONNE CHANCE A TOUS, ET N’OUBLIEZ PAS, IL VOUS FAUT BEAUCOUP DE PATIENCE ET DE DOUCEUR !

Leave a Reply

Your email address will not be published.