Sa fondation a délivré un communiqué où elle s’insurge contre “le silence assourdissant des élus”

Suite aux événements ayant eu lieu en marge de la novillada de Rion-des-Landes samedi dernier, Brigitte Bardot et sa Fondation fustigent, dans un communiqué, le comportement des élus. Ils sont choqués qu'”aucun élu local n’ait pris la peine de se soucier de l’état de santé des blessés, alors que l’un d’entre eux était entre la vie et la mort et un autre risquait d’être paralysé à vie”. “Ces mêmes élus n’ont pas davantage dénoncé la sauvagerie dont ont été victimes nos militants pour avoir simplement exprimé pacifiquement leur opposition à une barbarie d’un autre temps.”

 

“Le bruit qu’ont fait ces évènements laisse la place aujourd’hui au silence assourdissant de ceux qui se disent “représentants du peuple”. Comment peuvent-ils justifier de privilégier le plaisir sadique d’une quarantaine de villes taurines, sur plus de 36000 communes de l’Hexagone, sans écouter la majorité des Français qui s’expriment régulièrement contre la corrida ? Cette lâcheté n’est pas digne d’une grande démocratie.”

 

 

La Fondation Brigitte Bardot ajoute qu’elle “n’en restera pas là”. “Une plainte sera déposée auprès du procureur de la République pour coups et blessures pouvant entraîner la mort ou de graves séquelles.”

Sud ouest

Leave a Reply

Your email address will not be published.