1. Contactez la police nationale ou la gendarmerie la plus proche et une association de protection animale qui pourra déposer une plainte.
  2. Patienter 10 minutes sauf si il y a réel danger et que l’animal suffoque.
  3. S’ils tardent à arriver et que l’animal est en souffrance, demandez à deux témoins de rester avec vous.  Rappeler la police ou la gendarmerie et faire noter les témoins de l’heure des deux appels.Si le véhicule est verrouillé, cassez la vitre et sortez l’animal.
  4. Placez l’animal à l’ombre et au frais, faites redescendre sa température en l’imbibant d’eau à l’aide d’un linge ou d’un tee-shirt.
  5. Restez sur place jusqu’à l’arrivée des autorités.

 

l’article L122-7 du NCPC prévoit « n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien ». Nous rappelons que l’animal reste un bien selon le code civil.

Certains propriétaires n’hésitent pas à déposer plainte pour destruction de bien. C’est pour cela que les  deux témoins sont importants afin de rapporter les faits et que la situation présentait un danger imminent pour l’animal.

Leave a Reply

Your email address will not be published.