Leur maître, nonagénaire, avait été retrouvé mort dans un fossé, le lundi 15 décembre, non loin de chez lui, à Saint-Saulve, dans le Valenciennois. Une chaîne s’est créée pour éviter une fin tragique pour ses animaux qui ont finalement été recueillis de façon rocambolesque à Sainghin en Mélantois, près de Lille.

Suite au décès de leur maître, à Saint-Saulve, cinq boucs allaient être euthanasiés. Des bénévoles de l’Arche de Noé, à Valenciennes, ont été contactés pour essayer de trouver une solution. Ils ont lancé un appel pour les sauver via le réseau Facebook.

C’est Anthony, de la Cause animale du Nord, qui les a contactés. Il a trouvé une place pour les cinq boucs au sein de L’Arche de Nini, à Sainghin-en-Mélantois. L’endroit accueillait déjà 5 chèvres, 1 bélier, 1 bouc, 3 poules et 5 cochons !

Course-poursuite dans le village

L’histoire ne se termine pas là ! Les boucs, paniqués par leur voyage et ce nouveau pâturage, se sont enfuis de leur enclos ! Après une course-poursuite dans le village, le vétérinaire, arrivé en fin d’après-midi, qui les a endormis pour les ramener dans l’enclos.

Arrivée début octobre à Sainghin, l’arche souhaite tout remettre en état, afin d’accueillir pour le printemps les écoles avoisinantes. L’association recherche des terres agricoles à louer afin de recueillir les 25 chevaux dont elle a la charge et qui sont pour le moment dans une autre commune.

Coup de main

Les bénévoles de l’Arche de Nini consolident les enclos le dimanche après-midi. Vous serez les bienvenus ce dimanche 28 à partir de 14 h 30, rue du Marais.

Contact : Anthony, 06 88 19 86 96.

La voix du nord du 25/12/2014

Leave a Reply

Your email address will not be published.