Offrir la liberté à un chat jusqu’alors habitué à vivre en intérieur n’est pas sans risque. Cependant, si vous en avez l’occasion, le bien être supplémentaire lié à l’élargissement de son territoire en vaut la peine ! Ces quelques conseils vous aideront à préparer Félix à sa nouvelle autonomie.

NOUVEAU TERRITOIRE
Pour des raisons pratiques, surtout dans les agglomérations, nos chats domestiques sont souvent des chats d’intérieur. Nombre d’entre eux n’ont jamais été confrontés au monde extérieur. Cependant, lors d’un déménagement, lors de l’adoption d’un chat d’intérieur ou lors d’une période de vacances prolongée en maison de campagne, le chat peut être amené à devoir quitter son territoire clos et restreint pour se retrouver dans la nature. Il s’agit d’un animal territorial. Dès que vous lui aurez ouvert la porte ou lui aurez installé une chatière, il pourra explorer et délimiter son nouveau territoire. Il accèdera alors à un mode de vie se rapprochant plus de ses besoins physiologiques. Il pourra explorer, chasser, interagir avec des congénères…

VEILLEZ A LE PROTEGER
Avant de lui offrir l’indépendance ultime, veillez à protéger votre félin de plusieurs virus hautement contagieux qu’il rencontrera via ses congénères. En pratique, s’il n’a jamais été vacciné il faut prévoir deux injections de vaccin à un mois d’intervalle avant qu’il ne soit correctement protégé. En outre, la stérilisation est indispensable d’une part pour réduire la surpopulation de chats déjà bien présente dans les villes et d’autre part pour le protéger du virus FIV (virus de l’immunodéficience féline) pour lequel il n’existe pas de vaccin et qui se transmet via la reproduction ou via des plaies de combats. De plus, une protection contre les puces sera aussi bienvenue.
Enfin, il convient d’identifier clairement votre chat à l’aide d’une puce électronique ou d’un tatouage et d’un collier portant une médaille gravée de votre numéro de téléphone. Ainsi, s’il est bloqué dans une propriété ou retrouvé blessé par autrui, vous pourrez rapidement être prévenu.

PREMIERE SORTIE…
Stérilisé, équipé de sa médaille et bien vacciné, Félix est fin prêt à vivre sa vie de chat libre. S’il vient d’arriver chez vous ou que vous venez de déménager, gardez-le quand même enfermé une semaine afin qu’il définisse des habitudes à l’intérieur. Ensuite, vous pourrez lui laisser libre accès à l’extérieur, de préférence via une chatière pour qu’il puisse rentrer quand bon lui semble. Pour limiter les risques de cette autonomie fraichement acquise, veillez à ne pas le forcer. Laissez la voie libre et ne le portez pas vous-même dehors. Lorsqu’il se sera décidé à sortir, laissez le déambuler comme il le souhaite. Gardez toujours à portée de main son met préféré (poulet, poisson…) afin de l’inciter à revenir. Evitez de couper ses ongles, il en aura besoin pour se défendre s’il croise des congénères belliqueux ! Le soir venu, il est conseillé de fermer la chatière ou la porte pour la nuit. En effet, dans la pénombre, votre chat sera notamment moins visible pour les automobilistes et les risques d’accidents seront accrus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.