Monsieur Bazin, Président du Conseil Général,

 

Notre association vient soutenir la demande d’annulation, de la Féria de Persan, demandé par l’association Stéphane Lamart.

 

Comment à notre époque peut-on encore « se divertir » en exploitant les animaux ?

 

Nous appelons à la mobilisation et à la manifestation pour réclamer l’annulation de la féria.

 

Récemment, nos Députés viennent de reconnaître que l’animal est doué de sensibilité. En mettant en place de tels « spectacles » vous bafouez le respect des animaux.

 

Les animaux vont voyager pendant des heures en pleine chaleur et pas forcément dans de bonnes conditions. Ils seront épuisés par ce transport qui les amène à un misérable divertissement et vous allez les mettre dans le brouhaha de la foule et de la musique !

 

Vous dites dans la presse : « C’est une manifestation qui est autorisée au niveau national, je ne vois pas pourquoi elle n’aurait pas lieu à Persan. » Monsieur, être un peu plus intelligent que vos confrères et rejoindre les villes où les spectacles avec animaux sont interdits n’en serait-il pas mieux ?

 

Aujourd’hui, l’animal prend une grande place dans la vie des Français, la population est favorable à une évolution vers des cirques sans animaux, pour un statut juridique réel, pour l’abolition de la corrida…De nombreux sondages le démontre et nous le rencontrons sur le terrain lors de nos manifestations.

 

La France reste un pays arriéré par rapport à la condition animale en comparaison des autres pays Européens.

 

Monsieur le Président du Conseil Général, vous avez la possibilité de faire évoluer votre région en prenant la bonne décision. De plus, avec votre profession de vétérinaire, il n’est pas déontologique de cautionner les mauvais traitements à animaux, vous êtes normalement là pour les aider et les sauver.

 

Pourquoi ne pas organiser des joutes sur l’eau, spectacle qui attire toujours un grand nombre de public, spectacle aussi amusant et distrayant, qui repose uniquement sur la performance humaine. De plus, il est très dangereux de faire entrer des personnes non expérimentées dans une arène, on ne dénombre plus le nombre d’accident.

 

Etes-vous sûr que les personnes souhaitant participer soient en bonne condition physique, soient sobres, pas cardiaques… Il en sera de votre responsabilité si l’accident fatal arrive monsieur le Président du Conseil Général.

 

Pour ces motifs, nous vous appelons à la raison pour annuler ce ridicule spectacle mais aussi afin d’éviter l’accident.

 

Veuillez recevoir, Monsieur Bazin Président du Conseil Général, mes sincères salutations.

 

 

 

 

 

 

 

 

Antony BLANCHARD

Président

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.