La cage doit être suffisamment grande et haute pour que votre lapin puisse se retourner dedans et effectuer des démarrages dont il a le secret ainsi que des cabrioles.

Longueur et largeur 
Une cage 90 cm de long et 50 cm de large est vraiment le strict minimun. Elle ne peut convenir qu’à un seul lapin de race naine qu’il faudra laisser sortir au minimum 2 fois par jour pendant 1 à 2 heures pour lui éviter l’ennui et lui permettre de se dégourdir les pattes.
Pour un lapin nain, il est préférable de choisir plutôt une cage 100 cm de longueur et 50 cm de largeur.
Pour deux lapins nains ou un lapin de taille plus grande (type lapin bélier ou hybride de plus de 2 kilos adulte, il est conseillé d‘opter pour une cage de 120 cm de long et 60 cm de large.
Pour deux lapins de grande taille ou un lapine qui va élever des lapereaux, il est préférable de prendre une cage spacieuse de 145 cm de long et 80 cm de large.

Hauteur 
Les lapins ont besoin d’une cage plus longue que haute, il est important toutefois que la cage ait une hauteur minimale de 50 cm.
Prendre une cage plus haute (60 ou 70 cm) vous permet de fixer une planche pour offrir un point de vue en hauteur à votre lapin ou votre lapin aura la possibilité de se faire un étage en sautant sur son abri. Dans ce cas, il faut qu’il reste au minimum 20 cm de hauteur entre la planche ou le toit de l’abri et le toit de la cage, sinon votre lapin ne pourra pas s’y installer correctement.

Les barreaux
Les barreaux doivent être horizontaux pour permettre au lapin de s’y appuyer et s’étirer.
Les cages tout en plastique sont à proscrire : elles offrent peu d’aération pour votre lapin.
Plus la cage comporte d’ouvertures et plus elle sera pratique pour vous
comme pour lui.
Choisissez de référence un haut de cage avec une porte s’ouvrant vers l’avant pour permette à votre lapin de faire seul ses va et vients cage et hors cage, et avec deux portes au niveau du toit pour vous permettre une manipulation plus facile.

Emplacement de la cage 
Le choix de l’emplacement de la cage à votre domicile est aussi important que le choix de la cage.
Le lapin apprécie la clarté mais sont sensibles à la chaleur. Evitez donc les fenêtres ou la proximité d’un radiateur. Les courants d’air ne sont pas bon pour lui non plus.
La cage doit être situé dans un endroit calme, clair et aéré, ni dans un coin sombre, ni sous un soleil trop ardent.
Protégez-le des écarts de température brusques
Un lapin se sent bien quand la température est comprise entre 15 et 22°C et que l’humidité de l’air est normale. L’hiver, soyez attentifs à remplir vos humidificateurs d’air pour ceux qui ont des radiateurs chauffés au gaz.
Si vous avez du carrelage et pas de chauffage au sol, vous pouvez préserver votre lapin du froid du sol en mettant une petite couverture entre sa cage et le carrelage, ainsi qu’à l’endroit au sol ou il aime faire une sieste. En revanche, lors d’étés chauds votre lapin va apprécier énormément de pouvoir se rafraîchir en s’étalant de tout son long sur le carrelage.
Le lapin, de part son système de mue qui lui permet de gagner une fourrure d’hiver plus ou moins touffue selon le lieu où il vit, peut s’habituer à vivre dans un abri extérieur ou un garage aménagé pour lui. Il est cependant primordial de permettre au lapin de s’habituer doucement à la baisse de la température en le plaçant dès la belle saison (en mai) dans l’endroit où il passera l’hiver. Si la température de la pièce baisse en deçà de 15°C, aidez votre animal à lutter contre le froid en couvrant sa cage d’une couverture aérée, veuillez à ce qu’il reste un passage d’air pour lui permettre de respirer correctement.
Le lapin n’a rien contre profiter d’un petit rayon de soleil au retour des beaux jour. Un coup de chaud est vite arrivé en cas de fortes chaleurs, veillez à ce que sa cage ne soit pas proche d’une fenêtre et en plein soleil, éloignez la cage des radiateurs en fonctionnement l’hiver.
Offrez- lui un endroit d‘où il pourra vous observer en toute tranquillité
Le lapin est un animal craintif, le stress malmène sa bonne santé, un va et vient incessant de personnes autour de sa cage l’effraie, ne placez pas sa cage à l’entrée d’une pièce ou dans un couloir.

Préservez-le des bruits forts et stressant 
Le lapin a l’ouïe fine et entend des sons non audibles pour nos oreilles humaines.
Sa cage ne doit pas être placée près d’une source sonore trop forte (téléviseur, chaîne hifi). Votre lapin n’a rien contre une musique douce mais les claquements de portes, les cris et une musique bruyante l’effraient et sont une source de stress pouvant le faire tomber malade.

Le lapin dans une chambre 

Placer la cage dans une chambre peut se réveiller problématique car les lapins sont des animaux crépusculaires dont le pic d’activité est le soir, certains sont même actifs la nuit.
En général, le lapin se cale assez vite sur le rythme hebdomadaire de son maître. Ne comptez toutefois pas sur lui pour tenir compte du fait que, deux jours par semaine, vous dormez plus longtemps. Le week-end, il risque de s’activer au petit matin et vous empêchez de dormir en clamant attention, nourriture et/ou sortie.

Surélever la cage : avantages et inconvénients
Vous pouvez décider de surélever sa cage afin que votre lapin se trouve en hauteur et ait un meilleur point de vue. Le lapin est un animal curieux qui passe une grande partie de son temps à épier ce qui se passe autour de lui.
Surélever la cage peut être une solution temporaire ou définitive pour un lapin qui s’avère très craintif. L’inconvénient est qu’il faudra manipuler le lapin pour le sortir et le rentrer dans sa cage, certains lapins n’aiment pas être portés, et bien surveiller qu’il ne tombe pas en tentant de sortir seul de sa cage.

Les litières 

Les lapins ont les muqueuses nasales et les yeux très sensibles et ne supportent pas de piétiner dans l’humidité. Il convient donc de préférer une litière ni poussiéreuse ni irritante, ne contenant pas de substances toxiques, qui absorbe bien l’urine et les odeurs, tout en étant confortable pour marcher dessus.
Il est impératif de choisir une litière portant la mention 100 % écologique et 100 % naturelle ou végétale, vous serez alors certain que la litière a été cultivée et fabriquée sans produits chimiques.
Toutes les litières parfumées sont à proscrire car elles agressent l’odorat très développé des lapins. Elles ne sont vendues que pour plaire aux maîtres qui pensent ainsi camoufler les odeurs des excréments.
Pour le bien être de votre lapin, il est important d’ôter régulièrement la litière souillée d’urine et de nettoyer entièrement sa cage une fois par semaine.

-Les litières de chanvre et lin : le meilleur choix
Les litières combinant des copeaux de chanvre et de lin sont idéales. Le chanvre absorbe immédiatement une grande partie de l »urine, le lin apporte une action prolongée en absorbant le reste de l’urine non absorbée par le chanvre.
Ces litières sont très peu poussiéreuses et ne provoquent pas de problèmes respiratoires. Elles restent sèches en surface et ne collent pas aux pattes, ni à la fourrure.
En plus d’être très hygiéniques, elles ont un excellent taux d’absorption soit 430 %, c’est-à-dire qu’un kilo de litière de chanvre et lin absorbe 4.3 litres de liquide, soit 4 fois son poids.

-Les litières de copeaux de bois : les plus économiques
Elles sont les moins chères mais absorbent peu les liquides, ce qui oblige à ôter tous les jours les copeaux souillés d’urine, sans quoi, votre lapin marchera sur une litière humide ce qui n’est ni agréable, ni hygiénique pour lui.
Composées de bois tendre naturel, elles forment un « matelas » doux et chaud mais on l’inconvénient d’accrocher à la fourrure des lapins, à plus forte raison, si votre lapin à les poils longs.
Assez poussiéreuses et très volatiles, les copeaux de bois sont transportés dans toute la maison par le lapin lors de ses sortis ou en se collant sous les chaussons ou sur les tissus.
Les copeaux peuvent aussi provoquer une légère inflammation des yeux si un copeau vient se déposer sur l’œil du lapin.

-Les litières de maïs : une alternative uniquement pour le bac à litière
Les litières de maïs sont faites à base de rafle de maïs. Comparée aux copeaux, leur avantage est de ne pas être volatiles. En cela, elles peuvent servir de litière pour le bac WC de la cage ou un bac à litière extérieur à la cage, car vous ne risquez pas d’en retrouver partout chez vous.
Non poussiéreuses, elles ne provoquent pas de troubles respiratoires, ni d’irritation de yeux. Elles absorbent bien les liquides, mieux que les copeaux de bois mais moins que ceux de chanvre et lin. Leur taux d’absorption est de 130 %, 1 kg de litière de maïs absorbe 1.3 litres de liquide.

IMPORTANT 
Les litières de maïs sont à proscrire comme litière pour toute la cage car elles sont moins agréables à piétiner que les copeaux.

Les litières fortement déconseillées

-La paille
Les lapins apprécient de se blottir dans la paille, d’y faire leur nid ou de la grignoter cependant, la paille n’est pas adaptée pour le coin toilette car elle n’a aucun pouvoir absorbant. De plus, le contact prolongé de la paille avec de l’urine dégage une odeur désagréable pouvant être toxique à long terme.
Si votre lapin apprécie la paille, mettez -la exclusivement dans son coin dodo.

-Les litières pour chats
Les lapins ont tendance à « goûter » ce qui les entoure, litière comprise, c’est pour cette raison qu’il est important de choisir une litière naturelle ou végétale. Les litières pour chats contiennent des substances toxiques dangereuses pour la santé des lapins.

-Le papier journal
Si le lapin le grignote ou s’amuse à le déchirer, il va absorber de l’encre d’imprimerie toxique.

-Tissu, coton, papier toilette et sopalin
Les lapins peuvent s’amuser à le grignoter et s’intoxiquer.

Les accessoires de la cage


L’écuelle de nourriture

Il convient de choisir un récipient solide, facile à nettoyer et capable de résister aux dents du lapin.
Les récipients lourds en faïence ou en grès vernissé conviennent bien. Choisissez le d’un diamètre minimum de 12 cm pour pouvoir y mettre à la fois la verdure et les aliments hydratés.
En revanche, les récipients légers comme ceux en plastique ou en acier inoxydable se renversent trop facilement.
Les écuelles en plastiques sont souvent rongées par les lapins, d’où des risques d’intoxication.
Il existe des récipients en acier inoxydable qui ont l’avantage de se fixer aux barreaux de la cage. Cela ne permet pas au lapin de les renverser. De plus, leur position surélevée réduit les risques de souiller la nourriture de litière ou excréments.

Le biberon d’eau

Votre lapin doit disposer à tout moment d’une eau propre et fraîche. L’eau doit être changée tous les jours.
L’idéal est d’attacher un biberon d’eau aux barreaux de sa cage. Choisissez un flacon en plastique muni d’une soupape à bille, afin que l’eau ne goutte pas dans la cage. Les plus grands biberons ont des contenances de ½ litre. Ils permettent de pouvoir abreuver deux lapins pendant un week end entier en cas d’absence.
L’écuelle d’eau est peu recommandée car moins pratique à cause de sa faible contenance et peu hygiénique car elle se souille facilement d’excréments, poils, litière ou nourriture.
Cependant, certains lapins peuvent prendre une position peu adéquate pour boire aux biberons, c’est à dire boire la tête trop penchée ou pratiquement retournée. Parfois, il s’agit simplement d’un biberon fixé trop bas, parfois c’est un comportement du lapin sans réelle raison.
Dans ce dernier cas, il est préférable d’utiliser une gamelle d’eau qui donnera au lapin une posture bien plus naturelle. Mais il y a quelques précautions à prendre. Il faut changer l’eau tous les jours et laver la gamelle au savon au moins deux fois par semaine. De plus, il est recommandé de bien la fixer au sol, en la vissant par exemple, ou de prendre une gamelle en terre cuite très lourde ! En effet, nos petits lapins ont une tendance à vouloir les renverser souvent.

Le râtelier de foin

Posé sur le sol, le foin est vite piétiné, souillé et répandu dans toute la cage.
Il est donc indispensable de fixer aux barreaux de la cage de votre lapin un râtelier à foin que vous remplirez régulièrement. Les lapins peuvent manger du foin à volonté.

Une cabane

Les lapins apprécient d’avoir un abri pour dormir ou se réfugier en cas de besoin. Préférez les cabanes en bois à celles en plastique;
Si votre cage est assez haute, vous pouvez également accrocher une planche en bois sur laquelle le lapin pourra s’installer pour se reposer ou mieux observer les alentours. Vérifiez que la planche est solidement attachée et supportera sans problème le poids de votre lapin. Pensez si votre lapin est jeune, qu’il va grandir donc grossir.

Nettoyer la cage et les accessoires 

Les lapins ont besoin d’une cage et d’un lieu de promenade (enclos ou pièce) propres et soignés. Naturellement propre sur eux, la propreté de leur lieu de vie est indispensable pour leur bien être. De plus, une litière souillée et des accessoires sales deviennent vite un nid de bactéries provoquant des maladies.

Tous les jours
Brossez mangeoires et abreuvoirs sous l’eau chaude. Laissez-les sécher quelques minutes puis essuyez avec un chiffon propre. Le calcaire qui se dépose sur les écuelles d’eau s’enlève facilement à l’aide de vinaigre blanc, bien rincer. Avant de remettre de l’eau, laisser sécher l’écuelle pour que l‘odeur vinaigrée s‘évapore.
Changez la litière souillée du bac WC de la cage. Ôtez le foin piétiné et la nourriture végétale non mangée. Si le fond de la cage est entièrement recouvert de litière, retirer la litière souillée d’urine et remuez légèrement la litière sèche pour faire descendre les billes de crottes au fond.
Si votre lapin vit ou sort sur un balcon ou dans un enclos extérieur, retirer tous les jours les crottes, sinon elles risquent d’être la source d’une prolifération d’asticots.
Si votre lapin dispose d’un coussin de tissu, d’une couverture ou d’un bout de moquette dans sa cage, aspirez à fond à l’aide d’un aspirateur de forte puissance pour ôter poils, poussière, excréments ou reste de nourriture.

Tous les 2 ou 3 jours
Nettoyer le biberon sous l‘eau chaude. Utilisez un goupillon pour l’intérieur du biberon et un coton tige pour nettoyer le tube métallique. Pensez à détacher la tétine en caoutchouc pour la nettoyer correctement et ainsi éviter le développement d’algues.

Toute les semaines
Brosser les accessoires en bois ou secouer ses abris en carton pour ôter poils et poussières.
Passer sous l’eau chaude ses accessoires en plastique et essuyez-les avec un chiffon propre.
Lavez le bac de la cage et le bac WC extérieur à l’eau très chaude, dans votre baignoire ou douche.
Pour aider à ôter les traces d’urine, laissez reposer dans le bac de l’eau chaude additionnée de vinaigre blanc pendant 30 minutes à 1 heure, puis frottez.
Rincez abondamment puis laissez sécher une quinzaine de minutes, cela permet au résidu d’odeur de vinaigre de s’évaporer.
Changer complètement la litière de la cage et la litière du bac WC extérieur si vous en avez un.

Tous les mois
Vérifiez la propreté des objets à ronger et accessoires de jeux de votre lapin : pierre minérale, brindilles de bois et cartons sont à changer et tissus, couverture et peluche doivent être lavés.
Douchez et si besoin frottez à l’eau chaude la partie supérieure de la cage.
Si le haut de la cage est en plastique, ne le brossez pas, vous aller le rayer. Si le nettoyage sous l’eau très chaude ne suffit pas, utilisez un produit lave vitre, de préférence écologique, nettoyez avec un chiffon en coton, repassez le haut de la cage sous l’eau pour éliminer tout résidu de produit lave vitre et laissez sécher une quinzaine de minutes pour laisser s’évaporer tout odeur du produit.
Pensez à utiliser ensuite un autre chiffon pour ne pas redéposer du produit lave vitre en essuyant le haut de cage.
IMPORTANT : Attention à l‘utilisation des détergents domestiques !
RESERVEZ VOS DETERGENTS DECAPANTS ET SURPUISSANTS (ANTI CALCAIRE, ANTI ROUILLE, ANTI GRAISSE…) A CE POURQUOI ILS ONT ETE CREES : NETTOYER VOS WC, SALLE DE BAINS ET CUISINE.
Ils sont trop agressifs pour les lapins. Leurs principes actifs (chimiques et toxiques) et leurs parfums trop forts qui durent longtemps irritent le nez et les yeux des lapins, cela peut entraîner des problèmes de santé.
Votre lapin a besoin de propreté, pas de vivre dans un endroit aseptisé !
Si la cage et les accessoires sont régulièrement nettoyés sous l’eau chaude, il n’est pas nécessaire d’utiliser des détergents ménagers puissants. La cage et les accessoires peuvent être nettoyés à l’aide de vinaigre blanc qui enlève bien les traces de calcaire et d’urine. Éventuellement, vous pouvez utiliser un détergent ou un liquide vaisselle biologique.
Enfin, il est illusoire de vouloir ôter toutes les taches d’urine. Au fil des années, se crée une usure du plastique de la cage rongé tous les jours par l’urine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.