La cage
Pour loger vos souris, il existe plusieurs possibilités.

-la cage à barreaux
-la boite en plexiglas
-l’aquarium en verre
-la cage mixte en plexiglas/plastique et le dessus avec des barreaux.

La taille de la cage
1 souris dim: longueur 30 cm x largeur 30 cm 900 cm2 de surface au sol
2 souris dim: longueur 60 cm x largeur 30 cm 1800 cm2 de surface au sol
La hauteur minimum de la cage doit être de 30 cm

La cage à barreaux
La cage à barreaux est très attractive par son prix. Les souris peuvent faire de l’exercice en grimpant le long des barreaux. Par contre, elle isole mal des courants d’air et les projections de litières peuvent être importantes.
Il ne faut pas oublier qu’une souris a vite fait de se glisser entre deux barreaux trop espacés. L’espacement doit être inférieur à un cm, l’idéal est de 7,5 mm.

La boite en plexiglas 
Elle est facile à entretenir car elle est légère. Attention cependant, certains produits de nettoyage rendent le plexiglas opaque. Faites un essai sur le fond de la caisse en cas de doute.
Attention à son emplacement. Placée près d’une fenêtre, elle va devenir une véritable serre et exposer vos souris au coup de chaleur. Placée près d’une source de bruits, elle va devenir une véritable caisse de résonnance. Attention à la profondeur de la boite. Plus la boite est profonde, moins le renouvellement d’air est bon.

L’aquarium en verre
L’aquarium est bien pour les aménagements que l’on peut y faire. Cependant, il reste cher à l’achat (à moins de récupérer un vieil aquarium ou de le faire soi-même), difficile à manipuler. Avec lui, pas de projection de litière, ni de courants d’air.
En revanche, pour que l’aquarium soit bien ventilé, la largeur/profondeur de l’aquarium doit être au moins de même dimension que la hauteur. Attention à prévoir un couvercle, les souris sautent très facilement. Par exemple une grille lestée ou une plaque de verre plus petite de 0,5 cm que la longueur de la cuve pour l’aération.

La cage mixte
Elle regroupe les avantages des cages à barreaux et des boites en plexiglas.
Sa grille sur le dessus assure une bonne aération de la cage. Les parois en plexiglas ou en plastique sont facilement lavables, protègent des courants d’air et évitent les projections de litière.

Les accessoires indispensables 
Il y a quelques accessoires indispensables à disposer dans votre cage.
Au delà de l’écuelle de nourriture et du biberon d’eau, les souris aiment faire leur nid dans un endroit sombre et chaud. Ainsi, une maison en terre cuite, en bois, un décor d’aquarium ou tout autre objet creux fera une excellente cachette.
Les souris sont des animaux très curieux qui ont besoin de se dépenser.

Quelques petits accessoires leur permettront de se défouler :

La roue :
Une roue est quasi indispensable. Cependant, certaines souris n’aiment pas en faire ou ne savent tout simplement pas. Si vous le pouvez, privilégiez une roue en plastique pleine sans barreaux, elles sont moins dangereuses et évitent des traumatismes au niveau de la queue.

Une corde :
Les souris vont adorer escalader une corde ou faire les funambules dessus.

De la découverte ! Branches de noisetier entremêlées, jeu de construction…
Soyez inventifs ! La souris adore explorer son environnement…

La litière
L’absorption de l’urine est primordiale pour assurer une bonne hygiène dans la cage et éviter le surplus d’humidité qui peut causer des maladies. Une litière absorbante permet de réduire les odeurs et est plus économique. Il n’est pas utile de changer entièrement et trop souvent la litière. Une fois par semaine maximum est suffisant. On peut nettoyer le ou les coins où la souris urine principalement.
L’isolation du froid est aussi importante, en cas de maladie et l’hiver si la température de la pièce est fraîche. Une couche de litière de 3 à 5 centimètres est donc nécessaire. Les souris aiment également creuser dans leur litière.

Les copeaux de bois
On les trouve partout dans les grandes surfaces et les animaleries. Il faut pivilégier les copeaux blancs, non parfumés et dépoussiérés.
Ils sont peu onéreux et très facile à trouver.
Il faut cependant se méfier des indications sur les paquets.
A EVITER ABSOLUMENT : Il ne faut pas utiliser de copeaux de cèdre (copeaux de couleur rouge et parfumés naturellement), les essences volatiles qu’ils dégagent contiennent de l’acide plicatique et causent en général des problèmes respiratoires et des toux ect. Ils peuvent même finir par fragiliser la peau de la souris.
De façon générale, évitez les copeaux colorés et parfumés.

La litière de chanvre 
On peut la trouver dans les animaleries. Il faut la choisir dépoussiérée.
Elle est conseillée parce qu’elle absorbe bien l’urine.
Cette litière ne permet pas à la souris de creuser des galeries, pensez à lui ajouter du foin pour donner de la structure à la litière.

La litière de maïs 
On l’achète en animalerie ou en grandes surfaces. Evitez la litière de maïs parfumée.
Elle absorbe très bien l’urine. En cas de blessure, elle est idéale car colle difficilement aux plaies.
En revanche, elle peut moisir très vite en vivarium où le taux d’humidité est élevée. Elle est moins agréable sous les pattes et elle devient aussi assez bruyante au fond d’un bac en plastique.

Le papier toilette, le sopalin 
Comme seule litière, ils sont à proscrire (sauf en cas de plaie) parce que la souris va préférer les ronger. Ils ne retiennent pas les odeurs d’urine et deviennent rapidement très humides.
En revanche, une fois grignotés et réduits en fines bandelettes, ils s’avèrent de bons matériaux pour le nid. Préférer les papiers blancs sans colorants et sans parfums.

Le foin
Il faut bien faire attention à prendre un foin de qualité, à veiller à ce qu’il ne soit pas poussiéreux. Il faut l’acheter en sachet et éviter les balles pressée ou le foin en vrac qui a pu être en contact avec des rongeurs sauvages.
Il ne faut pas l’utiliser comme seule litière. Il n’est pas absorbant.
En quantité raisonnable, il devient un très bon matériau pour le nid. Il peut également donner de la strucure à la litière de chanvre pour permettre à la souris de creuser des galeries.
IL NE FAUT PAS UTILISER DE PAPIER JOURNAL, L’ENCRE D’IMPRIMERIE EST TOXIQUE.

Où placer la cage ? 
Il est très important d’assurer un bien être à vos souris et ainsi de préserver leur santé au maximum.
Vous devez alors trouver une pièce appropriée…
Bien aérée, non poussiéreuse avec une température allant au minimum de 18 °C au maximum 27 °C. L’idéal étant une température ambiante maintenue à 20-22 °C.
Pas trop sèche. Et oui, la souris aime qu’il y ait un taux d’humidité proche de 50 %… très souvent nos pièces ont un air très sec, surtout en hiver avec le chauffage. Pensez à mettre de l’eau à évaporer (linge à sècher, bol d’eau) dans la pièce afin de maintenir un taux d’humidité correct et d’épargner des problèmes respiratoires à vos souris.
Calme, sans va-et-vient où la cage ne devra pas être à côté de sources de bruits (telles que la télévision, la chaîne hi-fi, etc) ou de vibrations (machine à laver, four micro-onde, machine à pain, unité centrale de PC)…
Et placer votre cage…
Sur un support stable d’une hauteur convenable. Pas sur le sol (courants d’air), ni en haut d’une armoire (pas d’air frais). Dans les deux cas, vos souris risquent d’avoir peur si on s’approche d’elles.
A l’abri des courants d’air (fenêtres), de sources de chaleur (soleil, radiateur, lampe etc…), de produits et des plantes toxiques.
NE PAS PROPOSER DE COTON, DANGEREUX POUR ELLES SI ELLES SE COINCENT DANS LES FIBRES, LES INGERENT OU EN RESPIRENT DES PARTICULES.

Leave a Reply

Your email address will not be published.