Les cages à barreaux 
Les cages à barreaux offrent comme les cages aquariums de nombreux avantages et inconvénients. Pour une gerbille, la cage doit avoir une surface au sol minimum de 1600cm² (40*40). Pour deux c’est bien sûr le double soit 3200 cm² (80*40). Les étages sont très appréciés des gerbilles mais reste secondaires pour ce qui est de la surface et ne doivent pas être pris en compte dans la taille de la cage.

Avantages 
Premièrement les cages à barreaux offrent des étages, très pratiques pour aménager l’habitat de votre rongeur. Deuxièmement, la cage étant aérée toute la journée, les gerbilles restent propres plus longtemps. De plus les cages à barreaux possèdent des fixations pour les gamelles de nourriture, les biberon, la roue… Les gerbilles peuvent aussi grimper aux barreaux. Elles sont également faciles à nettoyer et à entretenir.
ATTENTION : Regardez bien le fond de la cage : qu’il n’y ait pas de bords apparents en plastique ! Avec votre rongeur ils disparaîtraient très rapidement… veillez aussi à ce qu’il n’y ait pas de grille au fond de la cage. Vos gerbilles pourraient se blesser en grattant. Attention à l’espacement des barreaux, s’ils ne sont pas assez serrés (un centimètre grand maximum), les bébés gerbilles passeront à travers.

Inconvénients 

Les gerbilles étant des animaux fouisseurs, elles vont avoir pour réflexe de gratter la couche de copeaux, envoyant valdinguer un bon paquet de copeaux à l’extérieur de la cage. Et vous voilà bon pour passer l’aspirateur une fois par jour autour de la cage.
Pour éviter ce problème, vous pouvez recouvrir de plexiglas les côtés de la cage, sur une hauteur de quinze centimètres, ou mettre votre cage dans un carton un peu plus large, dont les bords sont coupés à vingt centimètres de haut également. Les copeaux sont soit bloqués par le plexiglas, soit tombent dans le carton.

Les cages en plastique 
On trouve de plus en plus de cage en plastique dans les animaleries.

Avantages 
Les cages en plastique sont pratiques car elles évitent la projection de copeaux à l’extérieur de la cage. Elles sont également pratiques pour les déplacements et les départs en vacances, car elles sont légères. Vous les nettoierez facilement.
Aujourd’hui, les animaleries vendent des cages en plastique associées à des tunnels et aires de jeux, ce qui peut être très distrayant pour vos gerbilles.

Inconvénients 
Les gerbilles ont tendance à gratter la paroi toute la journée, c’est très énervant. De plus, les rayures de griffes sur les parois sont très peu esthétiques.
La circulation de l’air se fait mal, surtout si la cage est entièrement en plastique (certaines présentent un dessus en grillage).
ATTENTION : Les cages avec tubes et aires de jeux sont fort amusantes pour votre gerbille, mais si elle est mal conçue, elle peut favoriser les évasions ! Vérifiez bien qu’il n’y ai aucune prise sur les parties en plastique pour les dents de votre gerbille, elle aurait vite fait de creuser un trou et de s’enfuir ! C’est valable aussi pour les cages simples en plastique, il y a souvent un trou pour passer le biberon par exemple. Les gerbilles se servent de ce trou comme point de départ et rongent tout autour jusqu’à obtenir un trou suffisamment grand pour s’échapper… Soyez vigilant !

Les aquariums 

Si vous êtes un fan de gerbilles et que vous désirez reconstruire l’habitat naturel des gerbilles, optez pour un aquarium. Pour être à l’aise, deux gerbilles auront besoins d’un espace vital au sol d’un minimum de 3200 cm², ce qui représente une surface au sol de 80×40 cm, pour la hauteur 30 cm suffit. Ce qui représente un aquarium d’environ 90 litres. Bien sûr vous pouvez tout à fait avoir une hauteur de plus de 30 cm. Vous pouvez les acheter neuf mais aussi d’occasion (dépôt vente, annonces, magasins d’aquariophilie qui bradent les aquariums rayés ou qui ne sont pas étanches etc…)

Avantages 
Pour pouvez mettre une bonne couche de litière ce qui permettra aux gerbilles de creuser de magnifiques galeries. De plus vous pourrez les observer à votre aise, sans être gêné par les barreaux, qui gâchent la vue. Vous pouvez aussi leur mettre des décorations comme le bois (mangrove)

Inconvénients 
-L’aquarium empêche la circulation de l’air. Il est impératif que la hauteur soit la plus réduite possible et dans l’idéal inférieure ou égale à la largeur. Ainsi le renouvellement d’air au sol se fera mieux. Les gerbilles sentiront plus fort que dans une cage à barreaux.
Il faut installer un couvercle, mais ne prenez pas ceux vendus pour les aquariums, qui empêchent totalement la circulation de l’air. Prenez plutôt du grillage fin que vous fixerez sur le dessus de l’aquarium.
-Autre inconvénient : aucun support n’existant pour y placer de la nourriture, il vous faudra donc les fabriquer vous-même ;
Si vous voulez fabriquer un étage ou une plateforme, prenez au possible un matériau ajouré (grille) afin que l’air continue de circuler jusque dans le fond, sans quoi le taux d’humidité va vite augmenter dans le bac, favorisant l’apparition de moisissures.
-Dernier inconvénient : Les aquariums seront très difficiles à nettoyer et à déplacer…


Eclairage, attention

N’utilisez pas non plus les néons vendus avec les aquariums pour leur faire de la lumière. Ces néons dégagent une lumière de grande intensité et de la chaleur. Vos gerbilles risquent donc un coup de chaleur et des problèmes oculaires. Ces néons sont fait pour les poissons pas pour les mammifères. Ils ont un spectre adapté aux plantes et aux poissons qui ne convient pas du tout aux mammifères.
Si vous voulez absolument mettre une source lumineuse (pièce sombre), utilisez un tube de spectre “lumière du jour” qui reproduit parfaitement le spectre solaire (pas de tube “reptiles” à cause des ultra-violets), installez un programmateur qui donne environ 10 heures d’éclairage par jour et fixez l’installation à au moins 50 centimètre au dessus du bac pour éviter l’échauffement et les risques d’électrocution.

Terre, sable est ce bien ?
Même si les aquariums sont particulièrement bien adaptés à la terre ou au sable, je vous déconseille cependant de l’utiliser pour vos gerbilles. D’abord le sable coûte cher. Il n’est pas très absorbant par rapport à la litière de ce fait il y a plus de chance que les bactéries s’y développent, il faudra dont le remplacer souvent et ça reviendra beaucoup plus cher que les copeaux.
Ce n’est pas très facile à nettoyer quand on veut faire la cage à fond. De plus lors du nettoyage ou quand les gerbilles vont gratter dans le sable, ça va dégager de la poussière ce qui n’est pas l’idéal pour elles.
Elles s’amuseront beaucoup moins dans du sable parce que c’est difficile de s’y enfouir et d’y faire des galeries, c’est beaucoup trop fin.
En ce qui concerne la terre, toutes ne peuvent pas être utilisées pour les aquariums. La plupart contiennent des substrats etc…
Les seules qui peuvent être utilisées sont, la terre qu’on appelle “terre rouge des déserts arides”. C’est une terre argileuse qui est utilisée pour les reptiles mais qui est assez chère. On peut aussi utiliser de la terre à bonzaï (akadama), c’est la seul terre qui ne contient pas d’additif (c’est un substrat neutre). Ces deux terres ne présentent aucun danger pour les gerbilles, mais ont des inconvénients.
Tout comme pour le sable, ce n’est pas absorbant et donc les bactéries vont s’y développer. La terre rouge peut sécher, ce qui n’est pas facile pour y faire des galeries. Il faudrait donc l’humidifier de temps en temps, l’inconvénient c’est que l’argile c’est salissant et donc pas l’idéal pour le poil.
Il n’est absolument pas dit que les gerbilles y creusent des galeries. Si jamais elles creusent des galeries et qu’une de vos gerbilles est malade ou blessée et qu’elle se trouve au fond d’une galerie, ça ne va pas être facile d’aller la récupérer à moins de tout détruire. Il y aussi un risque que la galerie s’effondre sur les gerbilles.

Rien ne vaut une bonne couche de copeaux mélangée à du foin pour leur permettre de creuser des galeries sans danger !

Les terrariums
Une prochaine fiche vous expliquera comment fabriquer votre terrarium idéal pour vos petits compagnons

Les différents types de litières
Vous pouvez choisir plusieurs matériaux pour le fond de cage de votre gerbille.

Les copeaux blancs
Première solution, très pratique : les copeaux blancs. C’est la moins chère des litières au kilo. Elle est relativement bien absorbante. Son problème principal est le fait que les copeaux sont légers et ont tendance à voler un peu partout aux alentours de la cage, et font beaucoup de poussière.
Il faut être méfiant, certains types de copeaux sont totalement interdits : le cèdre rouge (très vendu en animalerie, soyez vigilants! ) et les copeaux de conifères. Ces deux types de copeaux contiennent des huiles extrêmement volatiles qui peuvent entrainer des problèmes respiratoires et neurologiques chez les rongeurs. Il en est de même pour toutes les litières parfumés (fruits rouges, miel etc..)
L’idéal est d’utiliser des copeaux de pin séchés au four, donc sans huile.

La litière végétale de maïs 
Elle est constituée de rafles de maïs, broyés et concassés. Elle est pratique car ses copeaux sont lourds et donc ne volent pas. Elle est très peu poussiéreuse et très absorbante. De plus, il n’y aucun risque d’allergie connu avec ce type de litière. Elle est un peu plus chère au kilo.

La litière de lin 
Le lin est une plante textile à petites fleurs bleues, donc 100 % naturel. La litière est composée de l’anas de lin, la partie ligneuse de la tige. Elle présente certains avantages, l’écorce de la plante la met à l’abri des pesticides, herbicides et autres polluants. Elle est obtenue après l’élimination des racines de l’écorce et des graines de lin. La litière est totalement débarrassée de la poussière ce qui réduit les risques de maladies respiratoires et les allergies. Elle est d’un très bon confort.
On la trouve assez facilement, dans les magasins spécialisés pour les chevaux, les rayons jardinage, ou bien les centres équestres.
A priori cette litière est une bonne solution pour les gerbilles. Néanmoins, elle présente des inconvénients, elle retient mal les odeurs. Elle a une grande capacité d’absorption, mais pour garder ses propriétés il faut l’aérer (la détasser), donc plus d’entretien. Elle est conditionnée en grande quantité et elle est assez chère.
Son plus gros inconvénient, est que certaines litière de lin (selon le fabriquant), contiennent du crésyl qui est un désinfectant et un répulsif. Un des principaux composants du crésyl est le phénol qui est un produit hautement toxique.

La litière de chanvre 
Le chanvre est une plante. La litière de chanvre est quasiment identique à la litière de lin.
Elle est composée de la paille de chanvre, la partie centrale et moelleuse de la tige. C’est une litière saine et naturelle, car elle cultivée sans pesticides, ni fongicides, ni herbicides, ni insecticides.
Elle est quatre fois plus absorbante que les copeaux de bois, et retient très bien les odeurs. Tout comme le lin, elle est totalement débarrassée de la poussière, elle est confortable et surtout ne contient pas de substances toxiques. Elle ne présente aucun risque au niveau du système respiratoire ou des allergies.
Elle a toutefois un inconvénient, on ne la trouve pas dans toutes les animaleries mais on peut en trouver en allant voir, comme pour le lin, certains centres équestres. Son prix est assez élevé environ 9 euros les 30 litres. Elle est conditionnée en gros sac, mais depuis peu, dans les animaleries qui proposent de la litière de chanvre, on peut la trouver en sac de 10 litres.

Nettoyer la cage 
La gerbille est un animal très propre, qui généralement fait ses besoins dans sa gamelle de sable lorsqu’elle est continuellement à sa disposition, et qui ne dégage que peu d’odeur.
Cepedant la cage demande de l’entretien, afin d’offrir à vos petites protégées un environnement sain.

Chaques jours

Penser à vérifier que vos gerbilles n’ont aucun moyen de s’évader. En effet, certaines gerbilles résidant dans des cages en plastiques rongent le bac, ce qui peut laisser place à une fugue. De même les tuyaux en plastiques reliant une cage à une autre ou servant de labyrinthe extérieur à la cage sont souvent la proie des dents de nos rongeuses avérées.
De plus les jouets doivent être examinés, afin de voir si, à force d’être rongés, ils n’en deviennent pas dangereux. Par exemple une maison en bois rongée peut devenir coupante. Dans ce cas il suffit de limer la paroie coupante.
Afin de prévenir un éventuel incident, la cage doit donc être minutieusement inspectée tous les jours.

Chaque semaines
Nettoyer le biberon à l’aide d’un goupillon.
Passer la gamelle de sable ainsi que la gamelle de nourriture à l’eau.

Tous les 15 jours
Démonter soigneusement la cage et retirer tous les accessoires.
Retirer la litière usagée, et penser à regarder dans les jouets s’il n’y en a pas.
Passer la cage et les jouets à l’eau, ou au savon en cas d’odeurs.
Bien rincer le tout en cas d’utilisation du savon, ou d’un produit plus puissant. En cas d’utilisation de javel, sécher, puis laisser le tout à l’air libre pendant quelques minutes.
Penser à passer un coup de chiffon sur les paroies ou les barreaux, car la poussière peut s’y accumuler.
Remonter la cage et y mettre la litière habituelle.
C’est le moment de faire plaisir à vos gerbilles : changez un peu l’organisation de la cage, cachez des graines dans la litière, cachez des bouts de sopalin dans les cabanes ou les tuyaux, etc.
MALGRE LE FAIT QUE LA GERBILLE DEMANDE PEU DE SOINS, L’HYGIENE EST TRES IMPORTANTE. DANS LE CAS CONTRAIRE, DES BACTERIES AINSI QUE DES PARASITES PEUVENT SE DEVELOPPER ET AFFECTER VOS GERBILLES.

Le nid des gerbilles 

Pour que vos gerbilles se confectionnent un nid, il faut savoir que leur donner ou ne pas leur donner pour leur sécurité.

Matériaux à donner sans risques

* L’élément le plus important à leur donner est le papier essuie-tout, le papier toilette ou encore le papier mouchoir. Il doit être blanc, ni parfumé, ni imprimé de motifs. Les gerbilles le déchiquèteront en de petits morceaux qu’elles rassembleront et avec lesquels elles bâtiront leur nid.
* Ensuite, vous pouvez donner à vos gerbilles du foin des alpages, mais ceci n’est pas indispensable, bien qu’elles se fassent une joie le sectionner en de petits bouts.
Ces deux éléments, voire seulement le premier, suffiront à vos gerbilles pour leur nid. Maintenant, à part ces deux éléments, de très nombreuses choses sont à bannir.

Matériaux à bannir absolument
* Le papier journal n’a pas sa place dans la cage de vos gerbilles. En le grignotant, les gerbilles pourraient s’intoxiquer avec les produits chimiques contenus dans les encres servant à l’imprimer.
* Les papiers en tous genres, comme les feuilles de papier blanches classiques. Les gerbilles pourraient se couper avec la tranche de celles-ci, et les hémorragies sont vite arrivées.
* Le coton est très dangereux. Il ne doit en aucun cas être présent dans la cage de vos gerbilles. La ouate à hamster est également à éviter absolument.
* Le tissu, lorsque les gerbilles le déchiquèteront, peut se coincer entre leurs dents, dans leurs pattes ou encore autour de leur tête. Il est donc dangereux de l’utiliser et peut entraîner l’étouffement et la strangulation.

En somme, les gerbilles se contentent de peu pour faire leur nid, et rien ne sert de chercher loin des éléments leur étant inutiles ou dangereux.
LES ELEMENTS NE FIGURANT PAS DANS L’UNE DES DEUX LISTES SONT FORCEMENT A BANNIR.

Les jouets

Les cachettes
Ce sont des petites maisons, où les gerbilles peuvent se réfugier, se cacher, ou dormir. On en trouve de toutes les sortes, de toutes les formes (tranche de fromage, pommes, noix de coco…) et de tous les matériaux. Les gerbilles adorent ce genre de maisonnette et l’adopteront de suite. Peut-être même y feront elles leur nid.
Attention cependant: si la maison est en plastique, elle ne fera pas long feu sous l’attaque des petites dents de vos gerbilles. De même si elle est en bois, mais elle tiendra quand même plus longtemps. Les seules à résister aux dents des gerbilles, sont les maisons en résine.
Les gerbilles apprécient beaucoup les maisons bûches. Ce sont des bûches en bois évidés avec un trou pour l’entrée et un couvercle. Ce type de nid se trouve dans les animaleries au rayon des oiseaux.

La roue
C’est le jouet que l’on trouve le plus fréquemment dans les cages. Cependant, elles ne sont pas très conseillées, car souvent à l’origine d’accidents. Le plus fréquemment, ce sont des roues à barreaux. En tournant dans sa roue, la gerbille se coince la queue dans les barreaux. Comme la queue d’une gerbille est très fragile, bien souvent elle casse et la pauvre gerbille se retrouve amputée d’un bout de queue. Il est possible aussi que la gerbille trébuche et se prenne une patte entre deux barreaux, ce qui n’est pas agréable pour elle non plus. A proscrire donc absolument.
Les roues en plastique plein (c’est à dire sans trous) ne sont pas dangereuses. Vous pouvez les laisser dans la cage sans problème. Certaines gerbilles s’en servent plus comme promontoire, pour voir ce qui se passe aux alentours, que pour courir. Mais dans tous les cas, ça plaira à votre gerbille.

Les boules pour rongeurs
On en trouve plus souvent pour les hamsters ou les rats que pour les gerbilles. Si elles sont très amusantes pour ces animaux, elles ne sont pas très conseillées pour les gerbilles. D’abord parce que la plupart des gerbilles ne comprennent pas le principe, restent immobile dans la boule ou au contraire s’affolent complètement.
Deuxièmement, il faut veiller a bien condamner les endroits dangereux (escaliers par exemple); ça paraît évident mais ça va mieux en le disant. Attention aussi aux gerbilles qui vont trop vite dans leur boule et se cognent violemment contre les murs, voire s’assoment. Attention aussi de bien vérifier la qualité de la boule. Il arrive qu’après quelques chocs (contre un mur par exemple), voir au premier choc, que celle-ci s’ouvre en deux.
Cependant, pour les quelques gerbilles qui comprennent le principe, elles apprécient beaucoup la boule. Mais surveillez les bien et ne faites pas de sorties trop longues

Les tuyaux
Dans les animaleries se développent les cages avec un réseau incroyable de tuyaux. C’est très amusant à regarder ! Les gerbilles apprécient beaucoup cet espace supplémentaire et de pouvoir courir dans ces tuyaux.
Il faut cependant faire attention à ce que le diamètre des tuyaux soit suffisant, et à ce que le matériau soit assez solide pour éviter les évasions à coup de dents !

Les tuyaux en PVC 

Pour construire des réseaux de tunnel pour vos gerbilles, vous pouvez utiliser des tuyaux en PVC que vous trouverez dans les magasins de bricolage ou de plomberie.
Ces tuyaux offrent des forment variées (coudes, T etc..), ce qui permet de faire toutes sortes de réseaux qui feront plaisir à vos gerbilles. N’utiliser pas de colle (c’est toxique) pour les fixer, emboîtez les simplement les uns dans les autres.
Attention à prendre un diamètre suffisamment grand pour que votre gerbille puisse y passer librement et éventuellement se retourner dans le tuyau. Si vous avez plusieurs gerbilles, il faut prévoir qu’elles peuvent éventuellement y passer à deux en sens inverse.

D’autres idées…

-Des rouleaux de papier toilette ou de sopalin : vos gerbilles se feront un plaisir de les déchiqueter, elles adorent ça ! Donnez autant que vous voulez, ils ne dureront de toute façon pas longtemps.
Il ne faut pas leur donner de rouleaux de papier aluminium. Le diamètre du tube est trop petit et elles risquent de rester coincées dedans.
-Des feuilles de sopalin : elles le déchirent avec leurs petites dents et s’en font un nid tout doux !
-Des pots en terre cuite : c’est une super cachette ! Les petits coûtent moins d’un euro dans les jardineries. Si vous voulez vous pouvez agrandir un peu le trou du fond pour qu’elles puissent y passer. En plus, elles se font les griffes sur la terre cuite. C’est très facile à nettoyer et ça sèche rapidement. Dans le même style, vous pouvez aussi placer dans leur cage, des tuiles ou morceaux de tuile retournés, elles pourront ainsi se cacher en dessous. Si vous devez casser une tuile, faites attention à bien polir (avec du papier de verre) le côté qui aura été coupé, de façon à ce que vos gerbilles ne se blessent pas
-Des bouts de tissus : certains le déconseillent, moi j’ai essayé et mes gerbilles adorent! A vous de voir; mais pas avec des bébés gerbilles. Je donne les vieux t-shirts, chiffons, chaussettes… Bien propres évidemment !

Leave a Reply

Your email address will not be published.