Si les communes s’engagent dans de véritables batailles en vue de lutter contre la prolifération des crottes de chien sur leurs trottoirs, ce n’est pas seulement pour une question de propreté mais également de sécurité !
Oui, vous avez bien lu et si vous êtes vous-même propriétaire d’un chien peut-être n’avez-vous jamais pensé qu’une crotte de chien puisse être dangereuse, pourtant elle l’est. En effet, les déjections canines sont à l’origine de nombreuses chutes et sachez qu’à Paris, environ 650 personnes sont hospitalisées par an après avoir glissé sur une crotte de chien !
Les conséquences sont lourdes pour les communes puisque la jurisprudence (et notamment dans un arrêt de la Cour administrative d’appel de Marseille du 11 janvier 2010) considère que la municipalité est responsable lorsqu’un tel accident se produit. Selon l’article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales, « La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques », le maire est donc bien tenu d’assurer le nettoiement des trottoirs.

Pourtant, dans les faits, cette prérogative s’avère difficile à mettre en œuvre lorsque la majorité des propriétaires de chien s’entêtent à ne pas adopter un comportement pourtant civilisé qui est de ramasser les déjections de son animal.

Alors, à tous les propriétaires de chien, veillez à laisser les trottoirs propres, il en va de la santé des habitants et même peut-être de la vôtre (qui vous dit que vous ne pourriez pas glisser sur la crotte de votre propre chien ? Ironique non).

Une amende de 68 € peut vous être infligée.

Coralie

Leave a Reply

Your email address will not be published.