◊ INGRÉDIENTS :

– environ 350g de champignons de Paris

– 1 gros oignon

– un cube de bouillon de légumes

– 2 cuillères à soupe d’alcool de playboy (moi j’ai pris l’armagnac mais du cognac ou du whisky c’est assez bling bling et bon pour convenir)

– 2 cuillères à soupe d’huile végétale

– une carotte

– une grosse noisette de margarine végétale (ou plus si vous êtes gourmand!)

– une pincée de cumin

– deux pommes de terre de taille moyenne

– environ 2 cuillères à soupe de lait de soja

– sel, poivre

facultatif : quelques feuilles de persil plat

PRÉPARATION :

 

DUXELLE – Vu que c’est un plat en mode Top Chef, Cyril Lignac, qui m’agace avec son accent et qui m’a déçu depuis qu’il a fait un procès à Voici (je lis pas Voici c’est ma Maman, je vous jure) parce qu’on le montrait avec un léger embonpoint alors qu’il est censé être l’emblème d’une cuisine saine ET qui s’ffiche pour la promo de son livre avec une poule , dirait “c’est Maling!”:

 

1. Emincer l’oignon et le faire dorer dans une cuillère à soupe d’huile végétale.

2. Pendant ce temps, découper les champignons en petits cubes.

3. Une fois que l’oignon est légèrement doré, ajouter l’armagnac (ou autre alcool de playboy) et laisser s’évaporer en mélangeant bien (sinon ça prûûûûle)

4. Pendant ce temps, mettre dans une tasse (ou autre récipient avec une anse histoire de pas vous ébouillanter comme ça m’est arrivé maintes fois) environ 15 à 20cl d’eau bouillante et le cube de légumes, mélanger vivement de sorte à ce qu’il se dissolve.

3. Ajouter les champignons dans la poële/casserole/marmite, ainsi que ce doux mélange eau/cube.

4.Laisser à feu doux en mélangeant bien jusqu’à ce que les champignons soient cuits (environ 5minutes?). Ajouter le sel, le poivre (plein de poivre!) et deux  petites cuillères à soupe de crème de soja, puis réserver.

 

CAROTTE : c’est croquang !

 

1. Eplucher la carotte et la couper en trois dans le sens de la longueur, ce qui nous donne 3 tagliatelles maxi épaisses de carotte.

2. Couper chaque tagliatelle en deux dans le sens de la longueur, ce qui nous donne six tagliatelles un peu plus fines.

3. Dans une poêle, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile végétale (noisette par ici) et un grand cube de margarine végétale, laisser fondre, puis y placer les tagliatelles de carottes épaisses l’une à côté de l’autre, ainsi que le persil plat (son utilité dans la recette reste à prouver, mais vu qu’il était là, et que c’était bon, je vous mets tous les détails). Saupoudrer LÉGEREMENT de cumin. (même pas une demi cuillère à café, dirons nous)

4. La margarine devient mousseuse et les carottes cuisent : les retourner environ toutes les trois minutes. Si le jus réduit trop, ajouter une ou deux cuillères à soupe d’eau. Les carottes doivent être un peu rôties sur toutes les faces et légèrement molles mais quand même hyper craquantes! Une fois que c’est le cas, réserver.

 

 

ÉCRASÉ (recette en bonus parce que c’est hypra facile mais sait-on jamais) : c’est gourmang !

 

1. Faire cuire les deux pommes de terre dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient bien molles.

2. Les égoutter et les écraser à la fourchette dans un petit bol.

3. Ajouter entre une à trois cuillères de lait végétal (soja ici) pour la texture, et de la margarine végétale si on est gourmand, du sel, du poivre, mélanger et servir.

 

Réchauffer tout le reste, dresser, servir, épater ses convives !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.