Ingrédients:
300 gr de farine T65
175 ml de vin blanc
50 gr de sucre
50 gr de margarine de soja fondue
1 cube de levure boulangère (levain)
l’écorce râpée de demi citron
1 cuillère à café de sel

Préparation:
Rien de plus facile! Bien pétrir les ingrédients ensemble, jusqu’à avoir un appareil tendre et élastique, placez-le dans un récipient et couvert d’un torchon laissez-le lever pendant six heures (j’ai préparé l’appareil le matin et je l’ai laissé reposer toute la journée).
Reprenez votre pâte et, sans trop la travailler, formez des anneaux d’environ dix centimètres de diamètre. Posez-les sur la plaque du four et laissez-les monter encore une demie heure. Préchauffez le four et quand il est prêt enfournez les bussolai (c’est le vrai nome de ce gâteau). Laissez cuire à 170° pour environ 10-15 minutes (ils ne doivent pas trop dorer).
Avec ces quantités on aura douze bussolai, mais vous pouvez doubler les doses, parce-que comme on dit à Trieste: “bessi, basi e bussolai, no i xè boni se no i xè assai” (argent, bises et bussolai ne sont pas bons s’ils ne sont pas beaucoup).

Leave a Reply

Your email address will not be published.