Ne jetez plus le jus de vos bocaux de cornichons !

En effet, le jus de votre bocal de cornichons vous cache une quantité non négligeable d’astuces et bienfaits au naturel !

-Maux de tête.
Utilisez le jus de cornichon pour réduire la douleur d’une migraine.
En Russie, il est aussi bu les lendemains de soirées trop arrosées pour lutter contre la gueule de bois. 2 à 3 grosses gorgées sont recommandées. Au delà de cette quantité, surtout si votre corps n’est pas habitué, vous risquez de le rejeter (vomissements).
-Crampes musculaires.
Plusieurs études américaines ont démontré que ce jus est bénéfique contre les crampes.
Le jus de cornichon contient de l’acide acétique qui aide à la production d’acétylcholine. Elle est un stimulant pour les muscles et recommandée aux sportifs comme un remède pour lutter contre les crampes musculaires.
A la faculté de BYU, en NCAA, à la place des boissons énergisantes ou isotoniques commerciales , les joueurs de l’équipe de football américain prennent du jus de cornichon (pickle juice en anglais).
C’est peut-être aussi pour cette raison que lors des courses cyclistes, marathons ou autres compétitions sportives, le ravitaillement de récupération se composent souvent de raisins secs, bananes, etc… et aussi de cornichons.
-Exhausteur de goût.
En effet ce jus est exhausteur en relevant le goût des aliments.
Pour exemple, une cuillère à café dans le jus de tomate, ou encore : un peu de jus de cornichons dans la vinaigrette pour lui donner du peps et plus de saveurs.
-Digestion.
Il n’y a pas que le jus qui regroupe tant de vertus, d’après Sophie Daguenet, nutritionniste ( ligne-en-ligne.com/articles/bienfaits-cornichon ), un cornichon en début de repas vous assure équilibre alimentaire et bonne digestion.
Son acidité stimule les sécrétions digestives et excite l’appétit. Consommé en début de repas, il favorise donc la digestion et l’assimilation, en particulier chez les individus atteints d’hypo-acidité gastrique.
(Nini)

Leave a Reply

Your email address will not be published.