Le foin
Le foin est indispensable à l’équilibre alimentaire. Outre sa fonction nourrissante, il facilite le transit intestinal, l’absence de foin pouvant entraîner de graves constipations, et il permet au chinchilla d’user correctement ses molaires.
Il doit être distribué quotidiennement, à raison d’une poignée par jour pour un adulte, à volonté pour un jeune de moins d’un an.
Le foin doit être de première coupe, à grosse tige, bien sec et craquant, et il doit dégager une odeur agréable. Il ne doit absolument pas contenir de colchiques qui constituent un danger mortel pour le chinchilla.

Les granulés ou croquettes
Les granulés doivent être spécifiques aux chinchillas. Les mélanges pour lapins, cobaye, hamster, écureuil ou autre ne sont absolument pas adaptés. En effet les besoins en vitamines, protéines, cellulose, matières grasses, etc sont différents pour chaque rongeur.
Il est préférable de choisir des granulés plutôt que des mélanges, cela évite les tris de nourriture pouvant entraîner des carences parfois graves.
Les granulés doivent être distribués quotidiennement, à raison d’une trentaine de grammes par jour et par animal adulte (ce qui équivaut à une grosse cuillère à soupe).

L’eau
L’eau du robinet peut convenir à condition que les taux de chlore et de nitrate ne soient pas trop élevés.
Idéalement, le pH doit être compris entre 6 et 7, jamais supérieur à 7,2.
L’eau minérale est conseillée, elle doit avoir un pH convenable, être de faible minéralisation et d’une qualité bactériologique sans reproche.
L’eau doit être disponible en permanence et changée régulièrement (tous les 2 à 3 jours, et tous les jours en été).
Cette alimentation, bien que pauvre et monotone aux yeux des humains, convient parfaitement au chinchilla et il peut très bien s’en contenter toute sa vie.

Les friandises
On peut faire plaisir à son chinchilla avec des friandises, à condition qu’elles soient données exceptionnellement et en petite quantité.
Un surplus de friandises peut entraîner de graves troubles digestifs (essentiellement des diarrhées).

Quelques gâteries très appréciées : 
un petit bout de pain dur, un petit quartier de pomme ou d’orange, un grain de raisin, une feuille de pissenlit, une fleur de mauve, une baie d’églantier séchée, une feuille d’ortie.
La friandise la plus courante est le raisin sec, très appréciée par le chinchilla et pratique pour le maître, surtout lors de la période d’apprivoisement.
En effet on peut donner sans risques 3 ou 4 raisins secs par jour sur une courte période afin d’amadouer un chinchilla timide.
Le chinchilla est très friand de fruits d’églantier et de boutons de roses.
On peut trouver ce genre de produit en animalerie.
Vitamines et sels minéraux
Les granulés pour chinchillas contiennent déjà les vitamines et les sels minéraux nécessaires à la bonne santé du chinchilla. Un apport supplémentaire n’est donc pas indispensable chez un animal adulte, sauf cas particuliers évoqués plus bas.

Les vitamines sont disponibles sous forme de liquide ou de poudre, à mélanger avec les granulés ou dans l’eau de boisson.
On peut trouver du calcium sous forme de poudre ou de cachets.

Un apport de vitamines et de calcium est essentiel chez les femelles gestantes ou allaitantes, il est conseillé chez les chinchillas en période de croissance.
Le vétérinaire peut également en prescrire pour un animal malade.

La pierre minérale permet un apport de calcium et de sels minéraux, et aide à la bonne usure des dents.
On peut la laisser en permanence dans la cage, le chinchilla la rongera selon ses besoins.
IL NE FAUT EN AUCUN CAS DONNER AUTRE CHOSE AU CHINCHILLA QUE CE QUI EST DANS CETTE LISTE CAR CE SONT LES SEULS ALIMENTS NON TOXIQUES POUR LUI

Leave a Reply

Your email address will not be published.