Préparation des taureaux pour la corrida :

– Les yeux : enduits de vaseline pour désorienter l’animal.

– Les membres : enduits d’essence de térébenthine qui lui procure des brûlures insupportables, dans le but de l’empêcher de rester tranquille.

– Les testicules : dans lesquels on insère des aiguilles cassées dans le but de l’empêcher de s’asseoir ou de s’affaler.

– Les naseaux : dans lesquels du coton est enfoncé et descend jusque dans la gorge dans le but de rendre plus difficile la respiration de l’animal.

– L’échine, les reins : auxquels sont infligés des coups de pieds et de planches. Ces coups ne laissent aucune trace. Juste avant de rentrer dans l’arène, il peut arriver que l’on laisse tomber une trentaine de fois sur l’animal immobilisé des sacs de sable de 100 kg.

L’usage en dose massive de tranquillisants, d’hypnotisant, voire même de sprays paralysants (identique à ceux utilisés par les forces de l’ordre et altérant la vue) a également déjà été constatée.

Maintenant… le « spectacle » peut enfin commencer.

QUELLE MASCARADE ! »

je voulais vous faire part de tout ceci…Car le combat de ce que les spectateurs voient est déja truqué le taureau a déjà souffert et est déjà diminué avant ce spectacle de Barbaries..!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published.