Un tract est le support de base de notre communication écrite
Sa distribution est occasionnelle et en fonction de l’actualité ou d’un évènement
C’est un moyen de réaction rapide, de réponse ponctuelle et d’information de masse

LE ROLE DU TRACT

  • Il traite un fait de société il exprime les besoins, alerte, interroge, réplique, polémique, sensibilise, dénonce, appelle à l’action, etc.
  • Il doit tenir compte de la diversité des situations et des catégories
  • Il développe une analyse, présente des positions et des propositions.

SES PARTICULARITES

  • Son fond et sa forme sont indissociables
  • Un tract, c’est une idée à développer
  • Utiliser des images, des dessins, des graphismes, tableaux, photo… pour illustrer les idées et alléger la présentation.

SA CIBLE : à qui s’adresse le tract ?

  • L’ensemble des citoyens!

QUELQUES CONSEILS :

  • Dater le tract, éventuellement le numéroter
  • Chercher l’originalité
  • Mettre le logo de l’association, ou une entête pour que le public l’identifient rapidement et mémorise le support

FAIRE COURT !!
plus il y a de pages,
moins les gens auront envie de lire !!!

QUELQUES REGLES

1. Ne pas oublier à qui l’on s’adresse… se mettre à la place des lecteurs :

  • Un message transmis N’EST PAS FORCEMENT un message COMPRIS
  • Les visions, les lectures ou les interprétations peuvent être différentes de celles des auteurs du tract
  • Se poser les questions suivantes :

Qui ? Dit quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?
et y répondre lors de la rédaction du tract

2. Mettre de l’ordre dans ses idées :

  • Le tract est souvent l’écrit d’une personne, mais le fruit d’une réflexion collective

QUELQUES INDICATIONS

  • ETRE PRECIS : vérifier l’authenticité des faits et la véracité des affirmations. Pas d’allusions vagues ou des propos évasifs !

 

  • ETRE CONCIS
  • SOIGNER SON LANGAGE
    • Utiliser des mots que tout le monde comprend
    • Etre simple, utiliser le vocabulaire de tous les jours et le « franc parler », sans être grossier ou vulgaire
    • Eviter le jargon de la PA et les sigles,
    • Ne pas utiliser un ton trop « sec »
    • Se méfier de la polémique
    • FAITES VOUS RELIRE POUR EVITER FAUTES D’ORTHOGRAPHES ET DE GRAMMAIRES
    • On ne s’adresse pas de la même manière aux gens, dans un tract, un meeting ou une conversation
    • Bannir le style passe-partout, avec des stéréotypes, les idées reçues, etc.

 

  • FAIRE COURT !!!
  • Aller à l’essentiel
  • Les papiers les plus courts sont les plus lus !
  • Un tract d’une page est largement suffisant, un recto/ verso maximum.
  • Si vous faites un 4 pages (A3 plié au centre), aérer votre tract, illustrer-le, laisser des espaces… ne faites surtout pas des pavés, personne ne vous lira !
  • ETRE SIMPLE DANS LA CONSTRUCTION
    • Faire une petite introduction : angle d’attaque, présentation de l’évènement, état des lieux…
    • Le corps du tract explique, argumente, développe
    • La conclue invite, propose, appelle…

 

  • QUELQUES IDEES DE PRESENTATION

Mise en page

  • Aérée, mettre en valeur les idées principales (gras, souligné) pour aider le lecteur à ne pas décrocher

Le titre :

  • Se lit en premier, mais écrivez le une fois que vous avez rédigé le tract
  • Il peut reprendre un passage choc du texte
  • Il doit attirer la curiosité, donner envie de garder le tract, doit accrocher sans racoler.

Les intertitres ou sous-titres

  • Ils permettent d’espacer les paragraphes, souligner les mots-clés
  • Grossir les caractère, changer de typographies, mais pas plus de 2-3 dans le même tract (ça dérange la lecture)
  • Ne supprimez pas la marge, AU CONTRAIRE, les espaces blancs ne sont pas de la place perdue… ça facilite la lecture

CE QU’Il FAUT EVITER

  • Le tract « hache de guerre »
  • Le tract « Fourre-tout »
  • Le tract « larme à l’œil »
  • Le tract « mystère de l’ouest »
  • Le tract « médaille d’or »

EN GUISE DE CONCLUSION

    • Une succession de tract sur le même sujet, ne constitue pas une bataille d’idée
    • Le tract n’est pas l’affaire de spécialistes
    • Aider un maximum de personnes à s’y investir

Leave a Reply

Your email address will not be published.