Alors qu’en France le combat de coqs est toujours autorisé, la Cour suprême de l’Inde vient d’interdire les combats de coqs et de chiens, en plus d’interdire l’utilisation des taureaux dans tout type de performance, que ce soit dans les courses de taureaux ou dans les corridas, y compris pendant le célèbre festival annuel Jallikattu où des milliers d’hommes chassent des taureaux1(link is external) .

Bien que décrétés illégaux, des combats de coqs ont toujours lieu à Andhra Pradesh, Karnataka, Kerala, Maharashtra, au Pendjab et au Tamil Nadu, et des combats de chiens continuent à Haryana ou au Pendjab. Les combats d’animaux, que ce soit de chiens ou de coqs, ou de tout autre animal, sont des actes cruels et barbares. Utiliser des animaux pour le faire se battre, souvent jusqu’à la mort, relève de la barbarie, et ça n’a nul place sur notre planète terre.

En France également, on lieu tous les week end dans le Nord des combats de coqs et actuellement la saison des corridas  a repris dans le Sud.

Nous pouvons que saluer l’Inde pour son engagement envers la protection animale car le pays interdit également les cirques avec animaux sauvages.

A quand la France, ce pays soit disant évolué prendra-t-il de telles décisions ?

Antony

Leave a Reply

Your email address will not be published.