Un accrochage est survenu ce jeudi midi entre des éleveurs et le président de la Cause animale du Nord (CAN), venu visiter le site. Petit incident ce jeudi midi à la Fête des animaux. Le président de l’association lilloise Cause animale du Nord (CAN), Anthony Blanchard, a demandé aux organisateurs de la manifestation à visiter les installations du site, vers 13 h 30. Accompagné du président du comité des fêtes Jean-Yves Reisenthel, le responsable de la CAN a fait le tour des enclos, filmant et photographiant les cages et les animaux. Un accrochage est survenu avec un éleveur d’ours, semble-t-il irrité par la polémique lancée par les associations de défense des animaux au sujet du dressage et de l’exploitation d’espèces sauvages. Le ton est monté et un responsable du cirque Zavatta – un chapiteau était pour la première fois dressé sur le site – a empoigné le président de la CAN pour le mettre dehors. « L’incident a été causé par M. Blanchard qui s’est opposé aux éleveurs puis a prétendu que la cage des ours n’était pas conforme », rapporte Jean-Y-ves Reisenthel. « Je suis un militant pacifique, on a répondu à mes remarques par des coups », fait observer Anthony Blanchard. Le président de la CAN a été prié par les organisateurs de quitter la Fête des animaux. L’homme a dialogué avec les gendarmes puis a quitté le site de Saint-Tricat vers 14 h 30, pour regagner Lille en train

Leave a Reply

Your email address will not be published.