« La vraie saison de l’artichaut, c’est l’automne. Le moment idéal pour le  » gros camus de Bretagne  » et le  » gros vert de Laon  » que l’on trouve sur tous les marchés. Un bon artichaut a une couleur franche et éclatante. Sa tige est ferme. Sa tête est faite de feuilles bien serrées qui protègent un cœur fragile. Attrapez une feuille et pliez-la, elle doit se casser en faisant un bruit sec, c’est le meilleur moyen de vérifier sa fraîcheur. » Alain Ducasse

Tapenade d’artichaut, ingrédients pour un bol:
•2 artichauts (ou 4 coeurs d’artichaut)
•1 feuille de laurier
•1 c. à soupe d’olives vertes
•1 gousse d’ail
•3-4 c. à soupe d’huile d’olive
•1 pincée de mélange d’herbes italiennes ou d’herbes de Provence
•Le jus d’1 citron fraîchement pressé
• +/- 1 poignée de persil fraîchement haché
•sel et poivre noir fraîchement moulu

Préparation:
-Couper la tige des artichauts et le bout des feuilles . Laver les artichauts à l’eau courante.
-Les faire cuire: Porter environ 2 litres d’eau à ébullition. Quand l’eau bout, ajouter les artichauts et une feuille de laurier. Laisser cuire dans l’eau frémissante pendant environ 30-40 min. Ils sont cuits quand il est facile d’arracher les feuilles.
-Egoutter et laisser refroidir.
-Quand ils sont froids, retirer les feuilles et la “paille” qui recouvre le cœur de l’artichaut. Comme il ya beaucoup de chair d’artichaut au bout des feuilles, je la recueille en grattant avec une petite cuillère. Si vous ne souhaitez pas le faire, il est préférable d’utiliser 3 ou 4 artichauts au lieu de 2!
-Mettre tous les ingrédients (sauf le persil) dans un mixer et mélanger jusqu’à obtenir une préparation lisse. Si elle est trop épaisse, vous pouvez ajouter un peu d’huile.
-Décorer avec du persil et un filet d’huile d’olive.

Cette tapenade est délicieuse tartinée sur du pain complet ou de la baguette. Idéale aussi en guise d’apéritif lorsque l’on reçoit.
Bon appétit !

~ Bienfaits de l’artichaut ~
Ce modeste légume est trés riche en minéraux organiques (manganèse, phosphore, fer, calcium, chlore, cuivre, phosphore, sodium, soufre, etc..) en vitamines A et B, (B1, B2, B3, B5, C, PP, et la provitamine A), en ferments diastasiques convoyeurs d’oxygène (tyrosinase et oxydase), en protéïnes (un peu moins) et enfin en glucose et lévulose (inuline). C’est cette inuline qui donne ce goût si particulier que l’on retrouve un petit peu dans les topinambours, les salsifis, les cardons. Cette inuline est un prébiotique qui nourrit la flore intestinale, mais pas seulement, elle est intéressante en cas de diabète ou d’hypercholestérolémie. Cette inuline est un hydrate de carbone fructogène directement assimilable et n’augmente pas le taux de glycémie sanguine. Elle peut donc être consommé par les diabétiques, les sportifs, les travailleurs de force comme aliment énergétique. Avec l’inuline, le potassium qu’il contient accélère l’élimination rénale de l’eau.
Par sa vitamine A, l’artichaut active les fonctions hépatiques et antitoxiques, et lutte contre les infections intestinales.
Il revitalise le système neuro-endocrinien dont il active les sécrétions. Sa consommation accélère l’élimination des cristaux morbides et pathogènes de la désassimilation, comme acide urique, urée, cholestérol, etc…, il purifie le sang et, par voie de conséquence, il soulage le coeur.
L’artichaut contient à peu près 2% de fibres (cellulose, lignine…), qui ne sont pas assimilables et qui seront donc éliminées stimulant ainsi le transit intestinal.
L’artichaut que nous mangeons est en fait, la fleur de cette plante. Ceci pour dire que ce sont les feuilles de l’artichaut qui sont employées contre les troubles digestifs. Elles contiennent une substance isolée par des chercheurs italiens, la cynarine, qui stimule le foie et la sécrétion biliaire et fait baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL). De nombreux médicaments pour améliorer la digestion contiennent de l’extrait de feuilles d’artichaut et non la fleur. On le trouve sous forme de capsules, de gélules ou de comprimés.
L’artichaut que l’on consomme est un aliment alcalinisant, énergétique, stimulant et il possède, en moins énergique, les mêmes propriétés que les grandes feuilles utilisées dans les préparations.
C’est un dépuratif pour l’état général et son action diurétique s’exerce surtout sur l’urée.
L’artichaut est un trés bon antioxydant, qui en jouant sur la pureté du milieu intestinal, rajoute ses effets antitoxiques à ses effets rajeunissants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.